Les Misérables de Ladj Ly

Fin septembre les équipes de l’Institut Lumière organisaient l’Avant-Première des Misérables de Ladj Ly Rue du Premier Film à Lyon 8ème. Pour être honnête j’avais un peu tardé à acheter ma place car je me demandais si il était encore possible de faire un film sur la vie dans les quartiers sensibles sans tomber dans les lieux communs habituels.

Les Misérables Ladj Ly

Dans Les Misérables Ladj Ly retranscrit la vie au quotidien à Montfermeil en Seine-Saint-Denis et décrit la réaction de la communauté le jour où Gwada, Chris et leur nouveau co-équipier Stéphane (de la Brigade anti-criminalité) vont commettre une bavure. Bavure qui sera filmée par un drone.

Les Misérables Ladj Ly
Les Misérables Ladj Ly
Les Misérables Ladj Ly

Ma peur d’avoir affaire à un film « rageux » et facile a vite été balayée. Ce que j’ai apprécié dans le film de Ladj Ly c’est le ton. Le film est à l’image de son réal, réfléchi, le propos est sage et juste même si il est brutal et difficile à recevoir.

Les Misérables c’est avant tout un constat, triste et implacable la « qualité » de vie dans les cités n’évolue pas, elle continue de se dégrader. L’existence des Misérables de Victor Hugo (le roman a été écrit et se situe à Montfermeil) est aujourd’hui toujours la même finalement, toujours aussi précaire, ce qui mène à des tensions inextricables. A l’issue de la projection l’équipe du film est venue échanger avec un public encore sous le choc.

Ce qui est singulier c’est que le public présent ce soir là est assez varié ce qui donne aux échanges un intérêt supplémentaire. Le film est tellement fort qu’il est réellement important de pouvoir échanger avec son réalisateur après l’avoir vu.

J’en avais d’ailleurs parlé sur mon compte instagram mais l’intervention d’un jeune garçon né en 98 m’a particulièrement marquée :

« J’ai vu tous les plus beaux films de l’histoire du cinéma dans cette salle, et vous, vous m’avez choqué Monsieur, c’est trop beau, c’est incroyable, j’ai pas les mots. Ce film c’est le film de notre génération, ça fait 10 ans qu’on me dit La Haine, La Haine, maintenant il y a Les Misérables. Que ce soit dans le casting, dans la réal, les plans de drone, y’ a tout dans ce film, toute notre culture, toute la jeunesse. Mais moi je les connais les petits d’après 2000 je sais qu’ils ont les nerfs, mais vous pensez qu’ils ont les nerfs à ce point là que d’être en guerre avec l’Etat, que de jeter des cocktails molotovs ? J’espère que nos petits frères, nos enfants ne le sont pas à ce degré ? On espère aussi, réponds Ladj Ly, après, la situation ne s’arrange pas plus que ça, les choses évoluent mais ils sont de plus en plus jeunes et de plus en plus violents et ce que j’explique c’est que mon scénario est inspiré de faits réels, notamment cette scène finale que j’ai réellement vécu. C’est la vraie vie qui se passe dans certains quartiers sans vouloir faire de généralisation ».

La force du film de Ladj Ly c’est à la fois de faire ce clin d’oeil aux Misérables qui a donc été écrit à Montfermeil et d’évoquer les laissés-pour-compte avec une vraie forme. « Dés le premier plan, le fait que le film soit en scope fait que c’est un film de metteur en scène. Le film a un contenu extrêmement puissant c’est un grand film de Cinéma, de mise en scène » commente Thierry Frémaux (Directeur de l’Institut Lumière et Délégué Général du Festival de Cannes). Il renchérit en évoquant les plans de drone « Dans les films lors de la sélection pour le Festival de Cannes les plans avec des drones y’en a PLEIN et on en a marre (…) hors là, c’est intégré dans la mise en scène » « Le drone est un personnage qui sert le propos du film » complète Ladj Ly.

Les Misérables Ladj Ly

Après la rencontre avec son public, et, comme le veut la tradition Rue du Premier Film, Ladj Ly a inauguré sa plaque sur le mur des réalisateurs de l’Institut Lumière. Il peut se targuer de figurer sous Brian de Palma. J’espère sincèrement que ce signe est un bon présage pour que le film de Ladj Ly représente la France aux Oscars à Hollywood le 9 février 2020, nous serons fixés courant janvier 2020. Pour ma part, je suis retournée voir le film cette semaine et j’ai été encore plus impactée que la première fois.

Les Misérables Ladj Ly
Les Misérables Ladj Ly
Les Misérables Ladj Ly
Les Misérables Ladj Ly